A ne pas Rater !!!!

mardi 12 juillet 2011

Haute Couture 2011 : nos coups de cœur


Gorgio Armani privé par Ophélie Meunier
Vibrant hommage au Japon de la part du  couturier italien. On aime le mix du velours noir avec des imprimés tout en douceur.






Martin Margiela, par Valérie Abécassis
On aime la maitrise parfaite des coupes. Le cuir ultra souple de cette veste en fait  un objet culte dont on rêve.







Maison Rabih Kayrouz par Ophélie Meunier
Un défilé plein de grâce  et de fraîcheur. On a adoré cette dentelle anglaise qui ressemble à une éponge.








Gustavo Lins par Ophélie Meunier
Le découpé vif d'un maître de la géométrie  et des assemblages. On aime le sens du détail dans cette robe foulard.








Stéphane Rolland par Ophélie Meunier
En clôture d'un défilé spectacle, Stéphane Rolland présente  une robe de mariée incroyable, impressionnante de beauté et de savoir-faire. Une ode à  l'artisanat et à l'incroyable maîtrise de la technique.








Bouchra Jarrar, par Valérie  Abécassis
Un travail impeccable sur les coupes et un sens aigu de  la féminité, la signature de Bouchra Jarrar, la petite star qui monte et qu'on  adore.








Anne Valérie Hash, par Valérie  Abécassis
10 ans de mode, ça se fête. Anne Valérie Hash présente  10 modèles qui donnent envie de courir les bals et les cocktails. Ses  silhouettes sont rêves de soie en douceur. Happy Birthday, miss Ash !










Christian Dior, par Ophélie  Meunier
On est émues par le travail géométrique très eighties de  Bill Gaytten qui dirige cette collection couture pour la première fois après 15  ans de grandiloquence Galliano.










Alexis Mabille, par Ophélie  Meunier
Inspiré des fables de La Fontaine, Mabille habille sa  mariée de vert. De la grenouille naît la princesse ?









Giambattista Valli, par Sophie  Fontanel
C’est rare que des vêtements provoquent autant le désir  charnel que le désir du vêtement. Et avec lui, le corps peut enfin re-exister,  toute vulgarité a été expurgée, il ne reste plus qu’une sensualité irrésistible.









Iris Van Herpen, par Valérie Abécassis
Retenez son nom et son prénom de fleur, son visage  angélique et surtout ses extravagants modèles tout à fait portables. Si  si!. Cette future grande dame de la mode a à peine 27 ans et conjugue  tous les talents : créativité, modernité, justesse, humour et légèreté.  Et.... on en redemande.









Valentino, par Valérie Abécassis
Un défilé placé sous l'influence de la grande Russie, avec une maîtrise parfaite des longueurs, des volumes et des matières les plus folles et au milieu de cette luxuriance cette merveille de pureté et de justesse. "The perfect black dress" qui donne des envies de bal.











Elie Saab, par Valérie Abécassis
Tous les ingrédients de la robe princesse, dentelle chantilly et broderies, mais réinterprétés en mode moderne. La couleur bleu pétrole soft, la longueur genou, le cheveu décoiffé...on comprend pourquoi Emma Watson a porté du Elie Saab à l'avant-première d'"Harry Potter".









Jean Paul Gaultier, par Valérie Abécassis
Avec lui c'est toujours pareil, ses pièces fétiches sont magnifiquement ré-inventées à chaque saison. Ce trench là, en mousseline over glam' on le mettrait le jour, la nuit, dehors, dedans....









Alexandre Vauthier, par Valérie Abécassis
Un travail sur les matières saisissant,  pour une collection très Red carpet. Quand Alexandre Vauthier mise sur le rouge, il est gagnant !








Julien Fournié, par Valérie Abécassis
Un petit page bien sage pour  l'un des enfants chéri (et terrible) de la Couture. On aime son énergie et sa générosité. Vite, une autre collection!










Chanel, par Valérie Abécassis
Le tailleur Chanel,  célébrissime et inépuisable, toujours revisité, on adore cette version moderne aux manches séparées. Porté sur les bottes transparentes signées Massaro, on le veut tout de suite.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire